13 (bonnes) façons de se sentir bien vivant·es

13 (bonnes) façons de se sentir bien vivant·es

Voici nos meilleurs conseils pour vous sentir intensément en vie.
09 February 2023
par Aurore Le Bihan
6 minutes de lecture

Vous êtes engourdi·es par l’hiver ? Vous avez tendance à vous recroqueviller dans votre coquille ? Voici quelques pistes pour vous sentir intensément en vie.

L’hiver, niveau moral ça ressemble plus au cheval de bois du manège oublié sous une pluie du Finistère qu’à un tableau coloré de Keith Haring. Quand la grisaille n’en finit plus de s’installer (jusque dans votre tête), quand le jour le plus déprimant de l’année semble s’étirer sur un mois entier, quand la flemme est devenue notre meilleure amie, il est temps de réagir. Être vivant·e… voici un programme qui consiste à vous sentir intensément en vie, à rester présent·e et à accueillir pleinement vos émotions (les agréables comme les désagréables). 

Allez hop, voici quelques idées en vrac pour celles et ceux qui veulent du vivant 100% joyeux et sourcé local. 

En période d’inflation et de précarisation, se sentir vivant·e c’est aussi se sentir connecté.e aux autres humains qui nous entourent. Donner un coup de main aux associations comme les Restos du Cœur ou la Croix-Rouge qui s’occupent en cette période d’inflation de distributions alimentaires. C’est également une période de grosse demande en don du sang. Pour donner un coup de main ponctuel, vous pouvez vous rendre sur la plateforme Jeveuxaider ou vous inscrire à un programme de 12 jours ré_action pour vous initier au bénévolat tout terrain.

2. S’immerger dans la nature 

La ville et son bitume n’est pas toujours l’environnement le plus propice pour se sentir vivant·e (même si on remercie les quelques arbres survivants entre deux dalles de béton d’apporter un quota bienvenu de chlorophylle). S’entourer de choses vivantes pour se sentir vivant.e, voilà une riche idée bon marché et pas si difficile à mettre en œuvre. Certes en hiver les arbres sont un peu déplumés… et on repassera pour le shot de vert. Mais ça ne veut pas dire qu’une balade revigorante n’est pas la bienvenue ! Pour trouver des randonnées près de chez soi direction visorando. Les vieilles cartes de randonnées IGN marchent aussi. 

3. Regarder un bon film

Ça tombe bien 2023 annonce un grand cru cinématographique. À défaut de se sentir pleinement vivant, regarder des personnes à l’écran qui vivent des vies excitantes peut au mieux nous inspirer, au pire, nous déprimer, mais normalement ne nous laissera pas trop indifférent.es. 

On peut encore aller voir au cinéma Joyland de Saim Sadiq salué par le public et la critique, et en replay La Panthère des Neiges de Vincent Munier et Sylvain Tesson si vous ne l’avez pas encore vu, est bien dans le thème du vivant. 

Au passage, cela permettra d’encourager les fréquentations des salles de cinéma qui galèrent à remplir, les gens ayant pris le pli pendant le Covid de regarder des films depuis chez eux sur les plateformes.

Autres options : une bonne série (SensCritique fait des récapitulatifs annuels des meilleures séries  ainsi que Télérama au cas où vous vous sentez en panne d’inspiration), un bon documentaire animalier (avec la voix grave de David Attenborough sur la BBC si possible) , une bonne bande-dessinée (on vous conseille par exemple les géniales bandes-dessinées de Jérémie Moreau)  un bon livre (L’arbre-monde de Richard Powers est une valeur sûre), un bon spectacle,...

4. Partir à l’aventure (près de chez soi)

Le printemps arrive et avec lui l’aventure. Fixez-vous des défis sympathiques plus accessibles (et écologiques) qu’escalader l’Everest à mains nues. En panne d’idées ? Chilowé ou la Mad Jacques proposent de partir à l’aventure près de chez soi quand Ben l’Explorateur vous invite à le suivre dans ses expéditions zéro neuf, zéro carbone, zéro déchet sur Instagram.

5. Se lancer des défis (plus ou moins ambitieux)

Primavera de Filippi est à la fois juriste et artiste. Elle a décidé depuis 12 ans de s'engager chaque mois avec elle-même et de se fixer ce qu’elle appelle un pacte et qui s’apparente à un défi. "Pendant un mois, je dois faire exactement l'inverse de tout ce que l'on me demande." "Ce mois-ci, je ne dépense pas d'argent." “Pendant un mois, je prends chaque jour un café avec une personne que je ne connais pas.” L’idée est tellement bien qu’on a envie de vous la proposer. Vous pouvez commencer par l’écouter dans le podcast de Mathieu Baudin Dites à l’avenir que nous arrivons pour vous inspirer. Et puis sinon, vous pouvez plus classiquement vous fixer l’objectif de courir 10 km à cloche pied avant la fin de l’année.

Quoi de mieux pour se sentir vivant que d’être en contact avec celles et ceux qui ont beaucoup vécu, et nous rappellent que la vie passe vite, et qu’on a intérêt à en profiter ? L’initiative Paris en compagnie permet d’aller se promener avec des personnes âgées, Clic et moi met en relation étudiant·es et seniors autour de l’informatique pour créer des liens. Tom et Josette crée des crèches dans les Ehpads. Oldyssey nous raconte des histoires de vieux tellement stylés. Ah, ça fait du bien de croiser les générations !

7. Faire une activité artistique

La rumeur court que l’art rend vivant. Pas besoin d’être Frida Kahlo ni de viser une exposition nationale en 2023 pour s’éclater. À vous le théâtre, le dessin, la peinture sur pot de yaourt, la danse, le chant, tout ce qui peut vous faire vibrer. 

Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie (à Paris, par exemple, on peut trouver des cours de théâtre, de maîtrise de Photoshop pour vos meilleurs photomontages ou de céramique à des prix avantageux). Pour suivre des cours d’histoire de l’art, on vous conseille l’excellent MOOC du Centre Pompidou. Fun Mooc rassemble aussi des cours en ligne  pour peaufiner ses compétences en arts visuels. 

8. Voir ses ami.es de cœur 

Selon une étude très sérieuse (en fait anglais vu que c’est une étude d’Oxford, sisi !), voir ses ami.es serait un réservoir presque inépuisable de vivacité et de baume au cœur. La posologie recommandée selon l’étude est de 2 doses par semaine pour maintenir une santé de fer, mais on peut y aller sans modération.

9. Profiter du moment présent

C’est plus facile à dire qu’à faire selon les phases de vie qu’on traverse. Mais à peu près toutes les religions et gourou de développement personnel sont formels : la clé pour se sentir vivant.e se trouve quelque part, là maintenant. Ni dans le passé, ni dans le futur. 

10. Tester quelque chose de nouveau…

Ça peut être une nouvelle activité, un nouveau resto, une nouvelle balade, un nouveau jeu… Bref, ce qui vous fera ressentir à la fois un peu de peur (car prise de risque) mais aussi la potentielle satisfaction d’avoir su vous dépasser dans un nouveau domaine. 

11. … ou , au contraire rester bien au chaud dans sa zone de confort

Car être vivant, c’est aussi traverser les périodes plus calmes, loin de l’excitation d’un monde qui voudrait qu’on performe non-stop et qu’on se flagelle si on n’a pas essayé dix trucs nouveaux dans le mois. Et se réjouir d’être juste là, vivant·e, en se lâchant intensément la grappe

12. Faire la fête (avec ou sans modération)

Bon ça n’est pas toujours la manière la plus saine de se sentir vivant.e. Mais pas besoin de se mettre la tête à l’envers. Force est de constater que les moments où l’on célèbre, danse, écoute de la musique  très forts dans des endroits sombres dans des états plus ou moins altérés peuvent nous faire ressentir avec intensité le fait d’être en vie. 

13. Rire de bon cœur 

Le rire est une émotion qui nous remplit et nous rend bien vivant.es. Ça tombe bien c’est la mode du stand-up. Difficile de ne pas se sentir vivant.e quand un humoriste décoche une vanne dont l’efficacité déclenche une onde de rire dans le public. Et les salles pullulent partout dans les moyennes et grandes villes, à vous de jouer ! 

On conseille par exemple les spectacles des valeurs sûres de Ricky Gervais, Panayotis Pascot, Romain Frayssinet (certains sont accessibles en ligne), ou encore Tahnee, notre chouchoute.  


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.