Printemps pour la Planète, 1000 idées pour se bouger

Printemps pour la Planète, 1000 idées pour se bouger

Chaque jour de nouvelles initiatives fleurissent pour prendre soin du vivant. On se bouge ?
31 March 2023
4 minutes de lecture

Prendre soin du vivant, quelle belle idée mais par quoi commencer ? Du 3 au 23 avril 2023, dans le cadre du Printemps pour la planète, une campagne nationale, portée par JeVeuxAider.gouv.fr en partenariat avec la Fondation pour la Nature et l’Homme, découvrez 1000 idées de bénévolat pour agir, un peu, beaucoup, passionnément...

J’peux pas j’ai planète

Aujourd’hui, le dérèglement climatique n’est plus théorique. Sur notre planète en surchauffe de +1,5°C par rapport à l’ère préindustrielle, les océans se sont déjà élevés de 20 cm entre 1901 et 2018. La moitié des espèces animales et végétales ont commencé à migrer vers les pôles, à la recherche de meilleures conditions de vie. Les changements sont visibles. Nous savons qu’il faut agir. Encore faut-il acter un « quand » et un « comment ». Dans nos vies à 1000 à l’heure, nous avons vite fait de nous laisser aspirer par le fil des jours, les to-do listes, les courses et autres injonctions du quotidien.

Printemps pour la planète est une occasion de mettre l’horloge sur pause. Les journées qui s’étirent, sont notre prétexte pour décider que c’est dans ce maintenant que nous passons collectivement à l’action. Nous pouvons toutes et tous agir à notre niveau : opération de nettoyage, sensibilisation, protection de notre biodiversité, aménagement d’un éco-lieu, jardinage et réparations sont autant de missions concrètes pour se lancer, selon nos envies, et à notre rythme.

Remettre la joie au cœur de nos convictions pour écrire la suite

Nos cellules se mettent à palpiter à l’unisson lorsque nous réfléchissons à la manière de réparer notre planète. Devoir trouver un chemin alternatif et tout réinventer, n’est-ce pas stimulant ? La page blanche peut faire peur, elle peut aussi donner une foule d’idées et d’envies. « La logique vous conduira d’un point A à un point B. L’imagination et l’audace vous conduiront ou vous le désirez. » écrivait Einstein. À nous de nous emparer de notre plus beau scénario pour écrire le futur que nous nous souhaitons.

> Découvrir les missions du futur

Le rire et la convivialité sont d’excellents ingrédients pour s’engager dans une cause. Pourquoi faire de l’écologie un sujet compliqué, triste, sévère, alors que nous pouvons avancer collectivement, un pied devant l’autre, vers un monde plus juste, vert, solidaire, éthique ? Promis, les actions de bénévolat que nous proposons avec Printemps pour la planète méritent d’être vécues et sont 100% positives. Le sujet est sérieux, nous n’en seront que plus enthousiastes !

Trouver sa place

Se plonger dans le sujet de l’écosystème, c’est se rendre compte que nous sommes toutes et tous interconnectés par des liens de solidarités et de soins inter-espèces. Printemps pour la planète propose de renforcer mutuellement ce « vivre ensemble », cycle rond qui nous fait tourner à l'unisson dans le bon sens. Alors pendant ce printemps nous prendrons soin du vivant, de ce qui nous relie les uns aux autres (humains et non-humains).

> C’est parti ! Je protège la faune sauvage & domestique

Vive le bricolage et le jardinage

Parmi les gestes régénératifs, celui de la réparation des objets nous intéresse particulièrement. Là encore, entre le terrible gaspillage et le renoncement aux technologies, nous pensons que nous pouvons imaginer une écologie de la réparation. Exactement comme pour nos milieux naturels, redonnons vie aux objets cassés. Bricolage, fabrication de jardins partagés, fleurissement, droit au beau, restauration de navires en bois, nous allons nous réapproprier le pouvoir de créer et de faire durer !

> Je me retrousse les manches

Une transition commence par de la transmission

Vous entendez ? Ce bourdonnement, ce bruit qui court et qui ne s’arrête plus ? C’est la prise de conscience collective autour de l’écologie. Tables rondes, animations de stand, permanence, action de sensibilisation dans une école : prenons le micro, informons sur les défis et leurs solutions ! Nous avons besoin d’une parole claire qui explique de manière pédagogique les enjeux de notre décennie et combien l’action individuelle compte. Sinon, comment faire peser le poids du collectif ?

> Ça me parle ! Je sensibilise aux enjeux écologiques

Petites missions, grands impacts

Figurez-vous que faire sa part, et aller tous ensemble dans le bon sens, ça compte : les écogestes contribuent à ¼ de la réduction de GES selon une étude menée par le cabinet Carbone 4. Ce n’est pas rien. Alors certes nous pouvons faire mieux et justement c’est le plan. Et si nous ajoutions un printemps d’actions à ces chiffres motivants ? Besoin d’une première étape ponctuelle et bonne ambiance pour se lancer ?

> Je participe à un ramassage de déchets.

Parler de la campagne autour de soi c’est aussi agir !

Tout repose sur notre engagement collectif et la participation de milliers de citoyens. Nous vous proposons de diffuser ce lien vers des mini-actions pour faire connaître Printemps pour la planète autour de vous. C’est un moyen simple et rapide d'augmenter notre impact écologique.

> Je passe le message à mon voisin

Notre planète a de l’avenir !

Les missions sur la plateforme JeVeuxAider.gouv.fr ne s’arrêtent pas au mois d’avril. Tout au long de l’année, de nombreux bénévoles se mobilisent au quotidien pour répondre aux besoins des 2700 organisations engagées pour l’environnement. Vous pouvez, vous aussi, donner un peu de votre temps pour notre planète. N’hésitez pas à parcourir l’ensemble des missions de bénévolat disponibles > https://www.jeveuxaider.gouv.fr/


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.