11 jeux de société écolos (ou presque) à tester pendant les fêtes

11 jeux de société écolos (ou presque) à tester pendant les fêtes

Musique de Noël en fond, pain d’épices maison encore chaud, crépitement du feu dans la cheminée… et un jeu de société.
05 December 2023
par Vianney Louvet
6 minutes de lecture

Voilà comment se passeront l’ensemble de vos soirées pendant les fêtes. Mais cette année, on compte sur vous pour sortir de vos addictions habituelles - Codes Names, Catane, Skyjo ou Seven Wonders ça va bien quoi - et vous mettre au VERT. Voici 10 idées de jeux de société à faire ou à offrir qui parleront écologie, monde d’après et coopération subtilement et joyeusement.


Pandemic (de 2 à 4 joueurs, à partir de 10 ans)


L’univers ? On commence par un classique, que la COVID a propulsé comme star - ou antistar - du jeu de société. “Pandemic”, c’est simple : notre monde est plongé dans une pandémie dramatique. 

Le but ? Vaincre la maladie, comme Stromae. Ce jeu est coopératif : avec tes copains et copines, il va vous falloir battre 4 maladies qui risquent d’éradiquer l’humanité. Et se battre, c’est élaborer un remède, économiser les ressources, bref, notre monde quoi. Ou ce qu’il n’a pas réussi à faire jusqu’à présent. 



Il était une forêt (de 2 à 4 joueurs, à partir de 7 ans)


L’univers ? Que du bonheur. Vous vous souvenez du film qui date d’il y a 10 ans tout pile ? C’est lui qui a inspiré ce jeu. On se trouve donc au milieu de la canopée. “Il était une forêt” te fera basculer dans la beauté à branches, à côté Avatar c’est petit joueur. 

Le but ? Créer de bout en bout une forêt primaire et jouer finement pour qu’elle soit le moins défoncée par nous, les humains fous. C’est coopératif, c’est ludique, faut foncer et regarder tout ça pousser. 



Les Tribus du Vent (de 2 à 5 joueurs, 14 ans et plus)


L’univers ? On reste du côté des feuillus. Tout se passe dans ce qui pourrait être notre monde dans 5, 10, 20 ans ? Après avoir épuisé la nature et ses ressources, le jeu nous place face à un nouveau type de pollution qui dégomme tout sur son passage. 

Le but ? Survivre. Vous êtes des “Tribus du Vent” qui fuient la pollution et se réfugient dans des arbres. Plus il y a de forêt, plus vous survivez, plus vous luttez efficacement contre la pollution. Allez, on sème. Et juste là : un petit géranium. 



Dixit (de 3 à 8 joueurs, à partir de 8 ans)


L’univers ? La poésie. Celui-là normalement, vous le connaissez. Si ce n’est pas le cas, foncez. Et si c’est le cas et que vous ne comprenez pas pourquoi on le met ici, je vous explique. Dixit c’est une sorte de miroir d’un monde à contre-courant du nôtre : lenteur, beauté, poésie. C’est l’écologie la plus radicale, non ?

Le but ? Un ou une narratrice, choisit une carte parmi les magnifiques - vraiment - qu’elle tient en main. Elle dit un mot, ou expression, ou autre pour la décrire. Derrière, chaque autre joueur choisit une carte dans son jeu qui correspond le mieux à cette description. Tout le monde va ensuite voir l’ensemble des cartes choisies et révélées. Il faudra trouver celle qui correspond à celle de la narratrice. Et convaincre les autres que la sienne est bien trouvée quand même. 



Vol de Nuit (de 2 à 5 joueurs, 12 ans et plus)


L’univers ? Franchement, on l’a choisi rien que pour ça. Et dans la suite du Dixit, on reste sur du BEAU. Vol de Nuit, c’est bien-sûr directement inspiré du livre de Saint-Exupéry. Le plateau est hyper esthétique, les éléments très poétiques. 

Le but ? Ne pas se crasher et se maintenir dans les airs. Vous allez en gros piloter un avion, du crépuscule à l’aube, à l’aide de nombreuses cartes qui donnent un cap et une manière de le déplacer. Sur le plateau, des coups de pouce mais aussi des événements dramatiques pour votre vol. On va dire que c’est un avion solaire, garanti zéro kérosène et ce jeu sera parfait.  

Le bonus ? “Vol de Nuit” est un jeu coopératif où la communication entre les participants est au cœur de la stratégie. 


Carbon Lean (de 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans)


L’univers ? Ici, on part sur un jeu de cartes comme on les aime. Moins onirique que les “Tribus du Vent”, “Carbon Lean” prend place dans notre monde, notre petite vie, nos journées. Attention, c’est suffisamment bien fait pour que ça ne soit pas ch***. 

Le but ? Être un supercitoyen. Devenir en quelques coups de cartes le chouchou de Janco. Au cours de la partie, vous pouvez consommer différentes choses, des objets, profiter de services, etc. Inévitablement, tout cela va relâcher du CO2. Vous allez donc tenter de minimiser votre bilan carbone, d’être le plus sobre parmi vos adversaires. 

Le bonus ?  Tout cela se base sur les chiffres de l’ADEME, on est sauvés.



Carcassonne (de 2 à 5 joueurs, à partir de 8 ans)


L’univers ? La campagne. Les champs, les abbayes… Le grand air sur un plateau, finalement. 

Le but ? Régner sur le territoire. En piochant champs, routes, villes ou encore abbayes puis en dessinant le paysage au milieu des autres sur le plateau. Vous allez me dire ? Attends mais c’est pas hyper écolo ton truc ? Urbanisation galopante ou jolie métaphore des péripéties rurales ? On ne sait plus trop. Essayez et vous me direz. 


Klimato (de 2 à 5 joueurs, à partir de 8 ans)


L’univers ? Allez, je vois bien qu’Elon tu boudes tout au fond, viens on va te proposer un truc. “Klimato” ça se passe sur une autre planète, celle du même nom. T’es content ? Bon, sache juste que là-bas, c’est comme ici : l’effondrement total est sur le point d’arriver…

Le but ? Développer la cité la plus écologique de la planète et ainsi préserver les chances de survie au milieu des catastrophes qui envahissent ce globe. 

Le bonus ? En jouant tu verras rapidement que la géopolitique et l’économie sont des thèmes implicites à chaque partie. Construire une cité, oui, mais avec quelles matières premières ? Délocaliser la pollution, c’est tentant, s’enrichir aussi… mais la fin du monde alors, on s’en fout ?



Unlock (de 1 à 6 joueurs)


L’univers ? Et bien là on ne peut pas vous dire, cela dépend beaucoup du “Unlock” choisi. Ces escape games de plateau sont hyper inventifs et vous plongent à chaque fois dans un décor riche et coloré. 

Le but ? Réussir la mission - s’échapper souvent - dans le temps escompté. Alors oui, pour nous ce jeu est par excellence ce qu’il va nous falloir travailler de plus en plus dans le futur : la coopération. L’intelligence de groupe. Dans ces “Unlock”, il est très intéressant d’observer les interactions : il y a ceux qui parlent trop, ceux qui ne parlent pas assez, ceux qui n’écoutent pas, ceux qui se pressent trop… Bref, des qualités au cœur de toute vie collective voire, osons le mot; toute organisation politique !



Bioviva (de 2 à 6 joueurs, à partir de 8 ans)


L’univers ? Rien de bouleversant, vous avez des cartes, des questions et le temps de papoter entre chaque. 

Le but ? Cela peut paraître ennuyeux ou fade mais sachez que c’est très bien fait, voire addictif. On vous pose des questions, il faut répondre, à la manière d’un Trivial Pursuit pour les anciens. Et quelles questions ! Découvrir la fabuleuse histoire de la vie sur Terre, des lieux de notre globe que vous n’imaginiez même pas dans vos rêves les plus fous, des animaux qui font des trucs fous… Et cette gamme de jeu éco-conçus, “qui font du bien” lit-on sur leur site, n’est pas pour nous déplaire ! C’est notre cerise sur le gâteau de Noël. 


Futurs, le jeu pour faire de demain un meilleur lendemain (à partir de 8 ans)


L’univers ? Des cartes aux couleurs acidulées, plusieurs règles du jeu possible, des prolongements pour en apprendre encore un peu plus sur les enjeux écologiques.Le but ? Ça dépend de la règle du jeu que l'on choisit, il y a des modules stratégiques, d'autres coopératifs, dans tous les cas il s'agit de rendre le monde meilleur en moins de 10 minutes chrono, ça se tente non ?


Ressources : 

NOWU - 5 jeux de société parfaits pour se sensibiliser à l'écologie

LeMonde.fr - Les meilleurs jeux de société pour adultes


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.