Ressourceries à Paris, les 8 à découvrir absolument

Ressourceries à Paris, les 8 à découvrir absolument

Temples de la récup et de la seconde main, les ressourceries font circuler les objets et les bonnes idées. À Paris, elles sont nombreuses.
31 October 2023
par Aurore Le Bihan
5 minutes de lecture

Temples de la récup et de la seconde main, les ressourceries font circuler les objets et les bonnes idées. À Paris, elles sont nombreuses. On vous en présente quelques-unes ?

Rentrer dans une ressourcerie c’est souvent avoir l’impression de découvrir une grande ruche à la fois bordélique et organisée, rassemblant meubles, habits, bibelots en tout genre. Les ressourceries sont des lieux de nécessité pour certains, de bonnes affaires pour d’autres et, dans tous les cas de solidarité, les recettes de la vente de dons étant souvent reversées à des associations. Leur mission ? Redonner une seconde vie à des objets ou à des meubles. En effet, pourquoi jeter ce tabouret bancal et cette chemise trouée quand on peut les réparer ou les repriser ? Ces lieux réinventent notre rapport à la consommation et sont aussi prétextes à des échanges autour d’ateliers, d’un verre au bar avec des programmations culturelles aussi riches qu’éclectiques.

Où ? 74, avenue de la Convention à Arcueil (tout près de Paris)

Plus qu’une ressourcerie, la Mine se revendique comme un tiers-lieu multi-activités, dédié au réemploi et à l’innovation sociale dans le Val-de-Marne. On y trouve tellement d'activités qu’on se demande ce qui ne se fait pas ici : un atelier pour revaloriser des objets, de quoi faire des loisirs créatifs, un Fablab, des ateliers de fabrication et de réparation numérique pour lutter contre l’obsolescence programmée. Sans oublier une programmation culturelle proposant des festivals (comme le “Woodstrock” mêlant musique dédiée au développement durable par le réemploi des encombrants ménagers), des portes-ouvertes, et un site de e-commerce en ligne. 

Le + : son foisonnement et son ambition 

Où ? Deux antennes : une dans le 11e et une dans le 12e

La Petite Rockette propose autant des meubles et objets d’occasion qu’un atelier qui permet de customiser ses habits ou réparer ses objets cassés ou même son vélo (la cyclette) ainsi qu’un bar-resto. Dans la Trockette, on peut assister à des spectacles ou à des concerts, s’inviter au ciné-club et surtout manger une délicieuse cuisine anti-gaspi. Un samedi par mois, chacun peut proposer sa cuisine à la Trockette et servir un menu. 

Le + : la sympathie des organisateurs et les prix abordables du restaurant

Où ? 4 bis, rue d’Oran dans le 18e à Paris

POULPE est ici l’acronyme de la Petite Organisation Utile pour Le Peuple et l'Environnement. Dans cette ressourcerie du 18e arrondissement au décor festif, on trouve autant les classiques meubles et lecteurs de cassettes un peu rouillés que diverses activités de bien-être comme des cours de yoga. Et quoi de mieux qu’un petit thé ou une bière au café solidaire pour se désaltérer après avoir sué sur son tapis ou trouvé la pépite qui nous manquait.


La ressourcerie a aussi sa bricolette, une sorte de van aménagé qui se balade en Île-de-France dans les quartiers où les ressourceries n’existent pas. Le camion s’installe au pied des résidences le temps d’une après-midi et permet à chacun de réparer ses objets et d’acheter des produits à prix libre. 

Le + : ces passionnés de récup’ et de théâtre de rue ont en même créé un spectacle : Colette Voirouge

Où ? 23 allée de la Deuxième division blindée - Jardin Atlantique dans le 15e à Paris.

Cette ressourcerie du 15e ouverte en 2022 et financée par le budget participatif de l’arrondissement intègre en son cœur un volet réemploi. On peut y chiner des objets mais aussi les réparer grâce à la bricothèque ou carrément les fabriquer (comme des porte-monnaies avec des chutes de cuir). Elle propose également de prêter des outils de bricolage et organise des cycles de conférences autour de l’upcycling. 

 Le + : le prêt de matériel de bricolage, pratique quand on n’a pas envie d’investir dans une perçeuse pour trois vis. 

Où ? 13 rue Léopold Bellan dans le 2e à Paris

Cela fait 5 ans que cette ressourcerie du centre parisien propose sur plus de 630 mètres carrés les classiques de la ressourcerie. À deux doigts de fermer, cette ressourcerie de l’association Emmaüs alternatives a connu une nouvelle vie grâce aux budgets participatifs de la ville de Paris pour laquelle elle a été élue. Le projet les “résilientes” aka le studio de design d’Emmaüs alternatives présente des objets aussi stylés que recyclés (on adore les tables d’appoint faites à partir de livres destinés au recyclage). L’Alternative héberge également un café solidaire qui accueille notamment des soirées stand-up et des conférences. 

Le + : la grande surface où l’on est quasiment sûr de trouver son bonheur 

Où ? L’entrepôt 14, avenue Edouard Vaillant à Pantin et la boutique, rue Prévost Paradol dans le 14e à Paris.

Réservée aux artistes et aux professionnels de la culture, ce lieu récupère les restes des défilés ou de théâtre pour les proposer à la vente. On y trouve des matériaux insolites, parfois des costumes et des kilomètres de moquette, ce qui donne un peu l’impression d’être dans une caverne d’Ali Baba de 3000 mètres carrés. Seule condition : s’acquitter d’une adhésion de 20 euros et justifier d’une activité artistique ou culturelle. 

Le lieu propose carrément des formations dédiées à l'économie circulaire culturelle, l'éco-conception et à l'entrepreneuriat culturel par le réemploi pour celles et ceux qui voudraient faire du réemploi leur métier. En plus de l’entrepôt à Pantin, la Réserve des Arts dispose maintenant d’une plus petite boutique dans le 14e arrondissement. 

Le + : une sélection vraiment originale (mais pas toujours adaptée aux besoins de particuliers)

Où ? 132, rue de Saussure dans le 17e à Paris

Cette ressourcerie est née en 2015 de l'impulsion d’une association créée par des habitants. Elle comprend plusieurs projets : une ressourcerie mobile répondant au doux nom de “REMO”, ou un vestiaire solidaire. La ressourcerie a tout un volet de sensibilisation aux déchets et propose des temps pour les familles “la Cabane Bleue” les mardi matins. 

Le + : la possibilité de collecter des objets ou vêtements directement à domicile grâce à un “trimobile” qui se déplace dans la ville

Les Emmaüs Boutiques

Où ? Ce site recense toutes les boutiques Emmaüs à Paris 

Ces boutiques de tailles variables proposent à des prix défiant toute concurrence aussi bien des meubles que des habits ou encore de la vaisselle, de l’électroménager. Il en existe huit à Paris, chacune a ses spécificités, on vous invite à les découvrir. Sachez que vous pouvez aussi donner ce qui ne vous sert plus : meubles, vêtements, CD, bibelots, électroménager, livres, jouets, vaisselle… bref tout ce qui permet de vivre et faire vivre. “Avec vos dons, les personnes accueillies par Emmaüs Paris retrouvent activité et dignité, explique l’équipe. Vous fournissez de l’activité à nos 40 compagnons et compagnes (tri, revalorisation, vente).” À vos tris, prêts, partez ! 

Le + : les prix vraiment riquiqui


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.