5 DIY (faciles) pour économiser de l’énergie

5 DIY (faciles) pour économiser de l’énergie

Si vous avez de l’énergie couplée à une furieuse envie de mettre la main à la pâte, voici 5 DIY anti-gaspi d'énergie.
27 January 2023
3 minutes de lecture

Vous êtes désormais un.e as de la cuisine économe ? Vous avez tous les réflexes anti-gaspi d’énergie ? S’il vous en reste, à vous, de l’énergie, couplée à une furieuse envie de mettre la main à la pâte, de fabriquer des trucs par vous-mêmes, alors vous pouvez continuer la lecture de cet article.

Un vrai boudoir de porte !

La chasse aux courants d’air

Si vous n’avez pas les moyens, la possibilité, l’envie, que sais-je, de vous engager dans de gros travaux d’isolation thermique, il vous reste tout de même une possibilité, à moindre coût et temps, pour mettre fin à ce petit filet d’air froid persistant qui s’immisce et se balade dans votre appartement. Cette solution, c’est le boudin de porte. Mais attention, pas n’importe lequel. Tou.te.s celleux qui ont déjà eu un boudin de porte le savent : la version simple est défaillante (tu ramènes la porte, le boudin reste au milieu de l’entrée, c’est nul). Des siècles d’évolution nous ont amené à un outil bien plus abouti : le double boudin.

Avec un peu d’huile de coude, une machine à coudre, un bout de tissu et un dimanche pluvieux, le courant d’air ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir. Pour y parvenir, voici un tuto simple ici et un autre encore plus simple ici.

La chaîne youtube Cuisine Test

Gagne du temps et de l’énergie en cuisine

Petite révolution organisationnelle, vous avez probablement entendu parler du batch cooking et de ses vertus : manger mieux, plus varié, plus équilibré, tout en passant moins de temps en cuisine et en évitant de gaspiller. À l’heure de la sobriété, le batch cooking, le fait de préparer plusieurs repas d’un seul coup, permet également de réaliser des économies d’énergie conséquentes. Un même aliment, cuit une fois, sera utilisé dans plusieurs recettes. Le four accueillera en même temps un gratin, une tarte, un gâteau... Alors, c’est sûr, cette technique demande un peu d’organisation préalable pour atteindre la promesse de l’exercice : préparer tous les repas d’une semaine en 2h top chrono. Pour vous lancer, allez donc jeter un œil à l’excellent blog le cul de poule, qui propose une foule de menus végétariens ou végans à bas coûts. Ou à la chaîne Cuisine Test, pour des tutos simplissimes et alléchants en vidéos.

Pimpe ton intérieur

Un miroir judicieusement placé pour capter le soleil, des tapis partout, une peinture réfléchissante qui renvoie la lumière, et la chaleur au passage… Qui aurait cru que la déco pouvait permettre de faire des économies ? Vincent, passionné du sujet, livre ses conseils pour tirer le meilleur parti de sa décoration intérieure. Petite astuce Valérie Damidot en prime : si vous mettez votre tapis au plus près de votre radiateur, le tapis conserve et répartit la chaleur dans la pièce.

Astuce pour faire des économies de chauffage, chaîne youtube Pratiks

Bichonne ton radiateur

Faire moins mais mieux, plus avec moins, c’est le mantra du moment. C’est aussi possible avec un radiateur. Avec une pince et de l’aluminium, on peut augmenter considérablement l’efficacité de son radiateur. Comment ? D’abord, en le purgeant régulièrement, tous les six mois, ou plus s’il se met à siffler ou à chauffer inégalement. Pour vérifier, passe ta main sur le radiateur, de haut en bas. Si tu constates une différence de température, une petite purge s’impose. La manip peut faire peur, mais c’est à la portée de tous.tes, quand on suit l’ordre des opérations. Autre astuce pour mieux diriger toute la chaleur du radiateur vers la pièce à chauffer : glisse une feuille d’aluminium entre le radiateur et le mur. C’est d’autant plus utile quand les murs et cloisons sont vieillissantes et peu isolées.

Copie ta grand-mère

Nul besoin d’innover quand les anciennes recettes fonctionnaient à merveille. On a rarement vu plus chaud que le pull en laine tricoté par mamie. Certes, il gratte dans 83 % des cas (source : audoigtmouillé.com), mais il reste le meilleur allié pour affronter les températures polaires. Le tricot n’étant plus une matière obligatoire à l’école depuis  X années, on comprend bien que le maniement des deux – voire quatre ! – aiguilles relève du cauchemar pour la grande majorité des moins de 70 ans. Heureusement, les cours à l’école ont laissé place à une nouvelle génération de profs en ligne, plutôt très pédago. À vous les chaussettes ultra-chaudes, les écharpes, les bonnets et les pulls – avec une laine qui ne gratte pas svp !


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.