On a retrouvé le vivre ensemble, il traînait à Juvisy

On a retrouvé le vivre ensemble, il traînait à Juvisy

Expérimenter une autre façon de s’engager, qui dépasse les démocraties consultative et participative : coucou la démocratie contributive.
20 December 2016
par makesense
3 minutes de lecture

On sait, le politique vit dans sa bulle et les citoyens attendent de pouvoir devenir acteurs de leur quotidien. Mais ça, c’était avant le lancement du Forum Contributif !

On a tous en tête des images précises lorsqu’on parle de démocratie : les isoloirs, les sondages ratés et chaos politico-médiatique, déjà. Mais si on puise dans nos souvenirs de marmots trimballant nos bouquins d’histoire dans nos cartables, la démocratie, la vraie, c’était un autre game : Un endroit gigantesque avec des humains en toge, certains venant de l’élite dirigeante mais aussi beaucoup de représentants du peuple, échangeant positivement sur les problèmes de la cité. Depuis, les colonnes de marbre sont devenues barres d’immeubles, les cités sont devenues nations et le lien originel entre le peuple et ses dirigeants s’est affiné jusqu’à ne faire qu’un quart de millimètre. Celui d’un bulletin en papier, aussi important soit-il. Et la belle idée du Forum, dans tout ça, elle est passé où ? La démocratie participative dont on parle trois fois par an a-t-elle un avenir où faut-il se résoudre à ne donner sa voix qu’aux élections, aux conseils de quartier ou dans la rue ? La réponse ne se trouve pas au pied de l’Assemblée Nationale mais en banlieue parisienne, en zone 4. T’inquiète pas, Juvisy-sur-Orge, c’est couvert par la 4G…

Et comment on s’y prend ?

Idris Lechaptois, chargé de mission lors du Forum Contributif de Juvisy, explique le principe :

“l’idée, c’est d’expérimenter une autre façon de s’engager pour le citoyen, qui dépasse les démocraties consultative (celle que l’on connaît tous) et participative (celle où l’on peut donner son avis lors d’instances particulières). Nous, on essaie d’instaurer une organisation d’événement qui tient de la démocratie contributive, ce qui est encore au dessus : les citoyens sont eux-mêmes acteurs des innovations dont ils ont besoin dans leur commune”.

Le premier Forum Contributif a eu lieu fin 2015 à Loos-en-Gohelle, en banlieue de Lens dans les Hauts de France. Celui de Juvisy est le premier en Île-de-France. Cette ville de moyenne banlieue pourrait-elle devenir le nouveau centre d’une démocratie locale renouvelée ? Ça plairait bien à Robin Reda, plus jeune maire de France :

“On voulait vraiment dépasser les méthodologies de la démocratie participative, qui est intéressante mais dans laquelle le citoyen donne son avis sur des projets qui lui échappent toujours autant. Ici, on veut qu’il se conscientise sur les défis qu’il doit relever, et que tout le monde réfléchisse aux solutions”. Et vous, dans tout ça ? “Moi, j’ai tâché de rester en retrait au maximum et de participer en simple citoyen… Ça vaut quoi, cette démarche, si un maire vient jouer les marionnettistes alors qu’on essaie de créer un moment où ce sont les gens qui reprennent l’initiative ?”

OK Robin, on valide.

Ça se passe comment, un Forum Contributif ?

Le Forum Contributif se passe en 3 phases :

  • Une enquête dans les rues de la ville, pour mieux comprendre ce dont les habitants ont besoin. Ce défi est relevé par les équipes de makesense, qui battent le pavé pour parler aux principaux concernés : les habitants, artisans, professionnels de la ville. À Juvisy, cette enquête a été réalisée du 9 au 11 septembre. On vous laisse imaginer le nombre de Post-It collectés, mais ça dépasse facilement la centaine !
  • Un appel à projet, pour repérer ceux qui ont le plus de chances de répondre à ces attentes, surtout basées sur le vivre-ensemble mais aussi sur l’entreprise, la culture… Bref, ce second temps a pour but de mettre en marche la machine à idées en vue du grand moment.
  • Le Forum en tant que tel, qui s’est déroulé sur deux jours. Pendant ces 48h, 230 citoyens (qu’ils soient artisans, lycéens, retraités…) ont travaillé avec les les 20 porteurs de projets présents pour l’occasion. Comment ? En se retroussant les manches, lors d’ateliers de réflexion mais aussi d’activités plus manuelles…

Les 5 et 6 novembre derniers, donc, ça circulait pas mal dans les couloirs de l’école Saint-Exupéry, réquisitionnée pour la transformer en lessiveuse à solutions. Cécile Cottet, porteuse d’un projet nommé MerciKid, témoigne :

“l’atelier réalisé avec les Juvisiens m’a permis de mieux comprendre les besoins et attentes spécifiques à Juvisy, et d’adapter ma proposition pour construire avec les participants une réponse adaptée”.

CQFD : cet échange entre Cécile et les habitants a permis à son projet de remporter l’une des 3 bourses de 5000€ offertes aux projets plébiscités par les participants. Un bonus sonnant et trébuchant que le jeune maire de Juvisy a tenu à ajouter pour booster les résultats du Forum :

“Cette bourse n’était pas prévue dans l’organisation originelle du Forum mais j’ai tenu à débloquer cette somme pour donner un maximum de chances aux projets sélectionnés de pouvoir se lancer et de solidifier leur assise. Mais on va tenter d’apporter une aide à tous les projets qui ont été créés, ceux qui n’étaient peut-être pas assez aboutis pour être sélectionnés méritent tout autant qu’on les défende !”.


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.