Études de cas : 3 entreprises qui accélèrent leur transformation grâce à leurs communautés internes

Études de cas : 3 entreprises qui accélèrent leur transformation grâce à leurs communautés internes

Zoom sur 3 entreprises au sein desquelles des groupes de collaborateur.rices s'articulent pour essayer de changer la donne: Accor, Petit Bateau et VINCI. 
27 September 2023
par Solène Aymon
4 minutes de lecture

Les citoyens ont compris que leurs actions individuelles étaient nécessaires mais largement insuffisantes. Alors forcément, une fois arrivés au boulot, bon nombre de collaborateurs en entreprise ne veulent plus mettre leurs valeurs au vestiaire. 

Zoom sur 3 entreprises au sein desquelles des groupes de collaborateur.rices s'articulent pour essayer de changer la donne: Accor, Petit Bateau et VINCI. 

Petit bateau 

Petit Bateau fait partie de la catégorie des entreprises bonnes élèves. Il faut dire que depuis toujours, la marque s’efforce à faire les choses du mieux qu’elle peut : sourcing de la matière première, conception locale, qualité de produits, etc. 

Alors pendant longtemps, il n’était pas nécessaire de raconter l’envers du décors. Mais aujourd’hui, c’est un point essentiel.

L’équipe RSE de Petit Bateau est composée de 4 personnes qui jouent un rôle de moteur pour accélérer l’appropriation des enjeux au sein de l’entreprise. 

Preuve que la transformation a bien pris, Pauline Grimaud explique : “avant mes collègues me disaient “tu nous rajoutes du boulot”, et aujourd’hui ils viennent me voir en me demandant “tu connaîtrais pas une formation ? il faut que je monte sur le sujet !”.  

Pauline Grimaud est une des cheffes d’orchestre qui a très bien compris l’importance d’animer des communautés pour mobiliser ses collègues. 

Elle explique : “on a réussi cette transformation, mais il faut toujours l'animer. Il faut aller plus loin.” Alors pour cela, l’équipe a structuré des rôles pour permettre de mobiliser les 2500 collaborateurs que compte l’entreprise. 

L’équipe RSE prend le rôle de Leaders RSE. Ils organisent 4 temps forts dans l’année pour faire un état des lieux des avancées, et apporter de l’inspiration en invitant d’autres entreprises à témoigner (Etam, Vert le Media, etc.)  

Les leaders RSE mobilisent à leur tour une cinquantaine de connecteurs qui sont identifiés par les managers et qui ont pour objectif d’animer des ateliers de sensibilisation et de relayer des informations. 

S’ajoute le rôle d’experts métiers, une trentaine de professionnels essentiels pour faire avancer la feuille de route. 

L’équipe Petit Bateau a bien compris l’importance du côté ludique pour l’appropriation des informations par les collaborateurs et organise régulièrement des temps forts sur sites, des quizz et autres activités qui favorisent l’enthousiasme des collaborateurs autour de ces sujets et participent à la feuille de route du groupe.

Prochain étape : autonomiser les connecteurs dans l’animation de leur communauté. 

VINCI 

“Géant décentralisé” : ce sont souvent les termes employés pour qualifier le groupe VINCI.

L’entreprise compte 272.000 salariés, dans 120 pays du monde, répartis dans 4000 business units. Alors pour accélérer la transformation du groupe, il faut ruser !

Isabelle Spiegel, Directrice Environnement et membre du ComEx du Groupe, a notamment parié sur la communauté ecowork pour la soutenir dans sa mission et atteindre l’ambition du groupe à horizon 2030 qui s’oriente autour de 3 axes : agir pour le climat, optimiser les ressources grâce à l’économie circulaire et préserver les milieux naturels .

La communauté ecowork a une vraie fonction fédératrice, mais aussi “bottom up” et permet d’échanger et faire connaitre les initiatives du terrain.

Au sein de la communauté, les collaborateurs expérimentent des méthodes de collaboration et de design thinking. L’objectif est de créer davantage de transversalité entre les différents métiers en créant des espaces d’échanges entre des publics qui ne se croisent pas, pour ensuite mettre en place des actions concrètes sur des thématiques prioritaires.

Anne-Marie, Jeanne et Violette animent la communauté ecowork et proposent :

  • Un programme pour apprendre à mobiliser ses collègues par l’action
  • Des webinaires et formations à la carte
  • Des évènements
  • Des groupes de travail
  • Des échanges en ligne

Le 3ème festival ecowork aura lieu en novembre 2023 et prévoit de mobiliser 50 ambassadeurs !

Un des enjeux de la communauté ecowork pour la suite : embarquer aussi les compagnons sur les chantiers, souvent sans email ni Teams...

Accor 

Chez Accor, groupe hôtelier qui compte 230.000 salariés, une poignée d’entre eux a commencé à discuter de la RSE du groupe sur une chaîne Teams. 

Cette communauté spontanée a rapidement rassemblé une centaines de personnes. L’objectif initial était de partager de bonnes pratiques liées à la RSE, mais rapidement l’espace en ligne se transforme en foire d’empoigne pour questionner l’impact réel et les actions jugées trop lentes du groupe. 

En mai 2021, Brune Poirson rejoint Accor en tant que directrice RSE. Son équipe prend connaissance de cet espace en ligne. Jordane et Adélie, de l’équipe RSE, se donnent pour défi de permettre aux employés de se coordonner afin de proposer une vision plus écologiquement audacieuse, de construire des alternatives et des politiques de sensibilisation en interne. 

Jordane et Adélie souhaitent trouver un moyen de canaliser cette énergie afin qu’elle soit plus constructive, dirigée vers des actions de sensibilisation et de transformation pour l’entreprise. 

Démarre alors le lancement de la communauté SEED, accompagnée par Lauren Miller et Antoine Delaunay de makesense.

La première étape consiste à connaître ces 150 personnes. Les profils sont variés : certains collaborateurs ont une certaine marge de manœuvre grâce à la nature de leur métier et peuvent mener des actions liées à la RSE, tandis que d’autres collaborateurs n’en ont pas du tout. L’objectif reste le même : que chacun ait accès à des modes d’action. 

La première étape consiste à construire une vision ambitieuse. L’atelier rassemble xx collaborateur.trices et repensent l’histoire d’Accor à partir de son histoire. Ensemble, ils affirment qu’Accor fasse honneur à son slogan pour mettre l’humain au centre, via des expériences dans ses hôtels, et non le capital. 

Deuxième étape : identifier les rôles que les collaborateurs peuvent prendre. 

L’équipe RSE et les collaborateurs identifient des rôles clés, structurés via des mandats (responsabilité claire et délimitée dans le temps). Ex : sensibiliser les collaborateurs, communiquer, aider à l’internationalisation de l’initiative, etc.

Troisième étape : Rassembler tous les collaborateurs engagés lors d’un temps fort à l’issue de leur mandat, dresser le bilan et identifier la prochaine génération d’ambassadeurs.  

Le bilan de cette première phase est en cours, ce n’est donc que le début…  


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.