10 humoristes qui nous conscientisent autant qu’ils nous font rire

10 humoristes qui nous conscientisent autant qu’ils nous font rire

Peut-on rire de tout ? Palmarès des humoristes qui nous font marrer tout en secouant le cocotier de nos consciences endormies.
11 July 2023
par Aurore Le Bihan
5 minutes de lecture

Quand on entend les mots : permafrost, feux de forêts géants, tri sélectif, égalité femme-homme, racisme, pauvreté on n’a spécialement envie de s’esclaffer. Et pourtant ! Parce qu'il vaut parfois mieux en rire qu’en pleurer, des humoristes arrivent avec finesse à s’emparer de ces sujets pour mieux dénoncer et rassembler autour des causes qui les touchent. Palmarès.

Allez c’est cadeau. Aujourd’hui, on vous fait découvrir dix humoristes bien dans leur temps qui cochent toutes les cases #woke et #islamogauchistes et montrent que l’humour est un fabuleux outil pour faire passer des messages avec bienveillance, que ce soit dans leur spectacle, dans des chroniques ou sur les réseaux sociaux 

Dans la famille des féministes et défenseurs des droits LGBT+ je demande : 

Tahnee, l’autre

Tahnee est lesbienne et racisée, et autant dire que faire partie de minorités, elle connait. Après avoir essayé de rentrer dans le moule hétéro, elle fait son coming-out lesbien à 25 ans et raconte pendant son spectacle avec beaucoup de finesse ce que ça veut dire d’aimer les filles et les techniques de drague maladroites à la coupe afro. Elle est la preuve vivante qu’humour et engagement riment (même si techniquement là tout de suite, ça ne rime pas).

Mahaut Drama, la drama-queen 

Mahaut porte bien son nom : fan de drama, de fête, d’amour, son spectacle est à la fois féministe, engagé et décomplexé. Sur la description de son spectacle on peut lire qu’elle “a obtenu son bac écriture inclusive, spé féminisme, option queerness”. Forte de son succès, on peut aussi l’écouter dans le podcast Les Mains dans la Pop et nouvellement dans des chroniques sur France Inter. On vous conseille de la suivre sur Instagram où elle fait sa promotion et raconte des bouts de vie avec moult paillettes et second degré. Elle est la co-fondatrice avec Tahnee du Comedy Love, une scène de stand-up dédiée dédiée à d'humour féministe, queer et solidaire.

Lou Trotignon et son mérou

À sa naissance, sa famille et les médecins ont décrété que Lou serait une femme, et Lou n’est pas d’accord avec ça. Lou raconte avec humour son histoire personnelle de transition : de la prise de testostérone, en passant par le strip-tease jusqu’à la découverte du monde Queer. Lou Trolignon est un.e humoriste transgenre qui aurait beaucoup en commun avec le mérou (on n’en dit pas plus pour ne pas divulgacher son excellente blague). 

Dans la famille de celles et ceux qui alertent sur le changement climatique, je demande : 

Swann Perissé, l’écolo brut de décoffrage

Son spectacle est en cours de rodage mais cela fait un bout de temps que ses vidéos sur sa chaîne Youtube mettent en avant de manière ludique et souvent drôle des manières de consommer plus écolo ou dénoncent les comportements sexistes. Après une vadrouille en camping-car à la découverte des initiatives écolos partout en France, elle revient de plus belle à la rentrée avec un spectacle qui risque de faire rire autant que de donner envie de tout plaquer pour planter des carottes en Ardèche ou faire la révolution. 

Mateo Bales, le cyclo-écolo 

Sa description Instagram indique “fan de l’humour de répétition. De l’humour de répétition. De l’humour de répétition”. Grand pote de Swann Périssé (ils ont fait une grande traversée de Paris à Amsterdam en vélo), Mateo sensibilise avec humour sur les réseaux sociaux aux enjeux écologiques en pointant du doigt nos contradictions avec des vidéos où il dialogue avec lui-même sur des sujets aussi divers que la motivation, le végétarisme et la rapport du GIEC. 

Le Greenwashing Comedy Club

Contrairement à ce que leur nom ironique laisse entendre, ce comedy club parisien “nomade” n’est pas à la solde des multinationales. Ce plateau d’humoristes engagés joue dans des lieux dédiés à la lutte climatique à Paris. On y retrouve (entre autres) Noam Sinseau standuppeur queer, Manu ou encore Alicia “negative vibes only”. 

  • Suivez leur compte Instagram pour être tenu au courant de leurs dates à Paris.

Alex Lattuada, le vulgarisateur

Avec l’équipe de la chaîne Youtube “Et Tout le Monde s’en Fout”, Alex vulgarise des sujets aussi légers que la dissonance cognitive, le féminisme ou le racisme. Après un premier spectacle, Axel accompagné de ses auteurs Fabrice et Marc de Boni remettent le couvert avec le Syndrôme de Michel dont les premières dates à Nantes sont programmées dès août 2023. 

Dans la famille des chroniqueurs radios, je demande : 

Guillaume Meurice, le poil à gratter 

Faut-il présenter celui qui vient gratter le poil des Français sur les ondes de France Inter depuis bientôt 10 ans ? Ce “spécialiste de la connerie” comme il s’autoproclame sillonne la France avec son micro pour faire réagir Monsieur et Madame Toutlemonde à l’actualité en les mettant face à leurs contradictions (ce qui donne souvent autant envie de rire que de pleurer…). En plus de ses chroniques sur France Inter, il a plusieurs spectacles à son actif, et écrit régulièrement des livres (mais comment trouve-t-il le temps de tout faire ça?). 

  • Regarder une de ses chroniques “Le Moment Meurice”’ pour se mettre l’eau à la bouche…
  • Aller voir son spectacle :  il va falloir faire preuve de patience mais le spectacle Vers l’Infini en co-écriture avec Eric Lagadec est en préparation.

Aymeric Lompret, le bouffon schlag hilarant

Également chroniqueur sur France Inter, celui qui se revendique “islamogauchiste” manie l'absurde et l'humour schlag comme personne. Fervent défenseur de la cause des personnes sans abri, son spectacle “YOLO” raconte l’histoire d’un SDF qui veut retrouver son chien…

Marina Rollman, la finaude

Peut-on être à la fois drôle, talentueuse, intelligente et engagée ? Oui, quand on s’appelle Marina Rollman, qui, décidément, rassemble beaucoup de qualités en une seule personne. Si ses chroniques dans l’air du temps parlent autant de la réalité d’une trentenaire célibataire, que de l’absurdité du cross-fit. Cette adepte des digressions au débit mitraillette sait aussi dénoncer toute en finesse les dérives du capitalisme en pointant du doigt les contradictions de nos modes de vie. 


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.