Législatives : 25,88 % des voix = 47 % des sièges ?!

Législatives : 25,88 % des voix = 47 % des sièges ?!

Dans le domaine des législatives, les mathématiques c’est pas automatique. On t’explique !
15 June 2022
par Voxe
2 minutes de lecture

Dans le domaine des législatives, les mathématiques c’est pas automatique. Tu l'as peut-être remarqué : y a comme une différence entre le pourcentage obtenu par les partis au premier tour des législatives et la projection en nombre de sièges à l'Assemblée nationale. On t’explique ! 

Dimanche 12 on a voté pour le premier tour des législatives et puis ensuite tout le monde s’est mis à faire des calculs. Pour l’instant les projections ça donne ça (psst, sachant qu'il y a 577 élections législatives pour 577 députés et que la majorité absolue est à 289). Comme tu peux le constater, il y a un gap entre le pourcentage de voix obtenues au niveau national et les projections en sièges des instituts de sondage :

  • 26,11 % pour l’alliance de gauche, Nupes, vs 150 à 190 sièges - env 29 %
  • 25,88 % pour le groupe qui soutient le Président, Ensemble!, vs 255 - 295 sièges - env 47 %
  • 18,68 % pour le Rassemblement national vs 20 - 45 sièges - env 7 %
  • 11,30 % pour la droite, Républicains et alliés, vs 50 - 80 sièges - env 11 %

3 points pour comprendre

Les pourcentages au niveau national ne reflètent pas le fonctionnement des législatives où on ne désigne pas les candidats à la proportionnelle mais au scrutin majoritaire, c’est-à-dire que tu votes non pas pour une liste mais pour un ou une candidate, et à la fin dans chaque circonscription, il n’y a qu’un député, pas un pourcentage de député (ce serait chelou). Donc la question dans les 572 (5 députés ont été élus au premier tour) seconds tours de dimanche, c’est de savoir qui des 2 ou 3 finalistes aura le plus de voix. Même s’ils ont fait des supers scores, les autres seront éliminés, finito la musica.

C’est là que le "report de voix" va jouer : si ton ou ta candidate n’est pas au second tour, tu voteras pour quelqu’un qui te semble proche. Et selon les sondeurs, il y a plus de chances que les gens reportent leurs voix vers le centre que vers l’extrême droite (à cause du "barrage républicain"), ou vers la Nupes, qui rassemble déjà la plupart des tendances de gauche.

Attention, le calcul est à prendre avec des grosses pincettes : il se base sur des enquêtes d’opinion et ne prend en compte ni la campagne de cette semaine ni l’abstention, qui peut être élevée à nouveau… ou pas !

Voxe, c’est les infos essentielles tous les matins dans ta boîte mail, si tu veux pimenter tes tartines et muscler ton cerveau, tu peux t’abonner ici, c’est gratuit !