Les 9 podcasts à écouter quand on flippe pour le turfu

Les 9 podcasts à écouter quand on flippe pour le turfu

Si pour toi l’avenir n’en a plus, n’hésite pas à débrancher et à écouter notre sélection de podcasts qui font remonter la pente.
14 October 2022
par Aurore Le Bihan
6 minutes de lecture

Si la matinale de France Inter te donne chaque matin envie de retourner sous ta couette, si un déjeuner en terrasse au mois d’octobre te fout le bourdon, si pour toi l’avenir n’en a plus, n’hésite pas à débrancher et à écouter notre sélection de podcasts qui font remonter la pente et transforment l’écoanxiété en écoactions ou écoréflexions.

Quand on lit que le monde n’a jamais était connu des températures aussi chaudes, que des millions de personnes sont déplacées au Pakistan suite à des inondations et que les futurs JO d’hiver d’Asie vont avoir lieu en Arabie Saoudite, et quand on prend conscience que tout peut être lié dans ce qu’on appelle l’effondrement du vivant, il y a de quoi faire des bouffées d’angoisse, avant de se réfugier sous sa couette et attendre que ça passe. 

Certains ont même donné un nom à cette anxiété : l’écoanxiété. Heureusement, 1. Nous ne sommes pas seul.es à sentir que y’a un un sérieux truc qui cloche 2. La colère peut être un puissant moteur d’action 3. Il y a plein d’exemples de personnes qui arrivent à se sortir de ce sentiment de paralysie et ça ne coûte rien de s’inspirer de leur manière de faire.

1. 2030 Glorieuses de Julien Vidal 

Julien Vidal auteur du livre “Ça commence par moi” et “Redonner du pouvoir à son argent” rêve dans son émission de podcasts d’”utopies vivantes” et met à l’honneur celles et ceux qui construisent dès aujourd’hui un monde enviable : des philosophes, des porteur.ses de projets, des influenceur.ses, chacun venant mettre des pierres au grand édifice des utopies, pour un monde soutenable en 2030 ? Plus de soixante-dix  interviews longues et fouillées qui permettent d’aller en profondeur sur les sujets traités, et un excellent moyen de découvrir l'écosystème de celles et ceux qui veulent changer le monde (en mieux). 

On aime : la diversité des profils interviewés et la sympathie de son animateur Julien.

Dans ce podcast produit par Arte Radio, Delphine Saltel tire le fil de son expérience personnelle pour analyser les thématiques allant des déchets, au numérique, à l’uberisation, en passant par le culte de la minceur. En articulant l’intime, le politique et en choisissant avec soin ses intervenant.es, elle vient apporter un éclairage nouveau et profond sur des sujets dont on a l’impression qu’ils ont été pourtant traités moult fois. Le tout avec un montage et une réalisation aux petits oignons. 

On aime : le sens de l’humour, la qualité de la réalisation et l’angle des sujets entre intime et politique.

3. Chaleur humaine sur LeMonde.fr

Un podcast lancé par Le Monde où le journaliste Nabil Wakim décrypte dans chaque épisode un sujet relatif à la question : "Comment faire face au défi climatique ?" avec un regard à la fois intime et rigoureux. On y déconstruit pas mal d’idées reçues, comme l’idée que faire des enfants c’est la pire chose à faire pour la planète ou que les petits gestes vont sauver le monde. 

On aime : la sélection de la crème de la crème des experts et la pédagogie du journaliste.

4. Dites à l’avenir que nous arrivons de l’Institut des Futurs souhaitables

"Il est temps de prendre au sérieux nos rêves et d’en faire une stratégie." Voilà l’idée des podcasts de Mathieu Baudin, directeur de l’Institut des Futurs souhaitables, qu’on devrait écrire en gros sur le miroir de notre salle de bain. Ses rencontres radio "Dites à l’avenir que nous arrivons" réalisées avec Les Eclaireurs de Canal+ sont de bonnes grosses claques positives qui (r)éveillent. 

On aime tous les épisodes mais on a un petit faible pour l’un des derniers "Remettre du cœur à l’ouvrage", où l’on rencontre Patrick Burensteinas, alchimiste opératif, parce que oui il existe encore des alchimistes aujourd’hui. Il joue avec les mots, la science, le sacré nous rappelle dans une période désorientée qu’il n’y a pas de chemin vers le but mais que le but est le chemin. C’est aussi inspirant, instructif que poétique.

On aime : la sélection incroyable des intervenant·es, le ton de Mathieu et l’uchronie proposée à la fin qui nous fait plonger dans un futur souhaitable.

5. Soif de sens de Pierre Chevelle

Dans ce podcast de conversation de Pierre Chevelle, également auteur du livre “Changer le monde en deux heures”, des intervenants·e parlent de féminisme, d’écologie ou encore de quête de sens en général. On y retrouve les personnalités référentes dans leur domaine comme Jean-Marc Jancovici, Camille Etienne ou Pablo Servigne pour les questions écologiques. Et sur les questions féministes et l’approche intersectionnelle, ce sont Alice Coffin ou Caroline de Haas qui s’y collent. Les entretiens sont rondement menés et donnent du grain à moudre à la fois pour s’informer sur les causes et pour se donner des moyens d'action. Et pour celles et ceux qui sont plus visuels que sonores, chaque épisode existe aussi sur sa chaîne YouTube

On aime : la diversité des thématiques traitées et les personnalités mises en avant.

6. “L’effondrement et moi” sur France Culture

Karine de Loët flippe de l’état du monde et on la comprend. Elle mène son enquête en tirant le fil de son ressenti en quatre épisodes pour comprendre ce que c’est l’écoanxiété sous toutes ses coutures. Elle va interroger des psychologues, va voir des amis qui essaient d’avoir un mode de vie plus respectueux du vivant, rencontre des personnes en lutte contre une mine de charbon en Allemagne par exemple, et explore des collectifs qui essaient de s’organiser en cas d’effondrement du vivant. De quoi faire un tour complet du sujet et se sentir relié.e avec des personnes traversant les mêmes doutes existentiels. 

On aime : le récit de l’autrice qui nous prend par la main.

7. Solastagie sur Nouvelle Écoutes

Pas nécessairement le plus enthousiasmant de cette série de recommandations car dans ce podcast point d’histoires de mondes enviables mais le récit des lieux “magiques et aimés avant qu’ils ne disparaissent”. On y parle de lagons ou de cieux étoilés, de leur disparition mais aussi de leur résilience, ce qui peut donner une pointe d’optimisme dans ce marasme ambiant. Une manière poétique et intime d’aborder la question de l’effondrement. 

On aime : l’angle original, sensible et poétique.

8. Ozé sur Imago

On commence à connaître la formule : des personnalités inspirantes qui changent le monde en interview. Oui, ça semble être une recette qu’on a déjà vue, mais franchement, on va pas se plaindre qu’il y existe de plus en plus de podcasts qui viennent contrebalancer le discours dominant ! Plus de 46 épisodes qui parlent de circuits courts, de hameaux légers, de biodéchets ou de mode éthique. De quoi avoir un aperçu presque exhaustif de ce qui se fait dans l’écosystème de celles et ceux qui montent des projets entrepreneuriaux qui veulent tendre vers un monde meilleur et se redonner du baume au cœur.

On aime : la diversité des épisodes.

9. La Terre au Carré sur France Inter

Chaque jour, cette émission animée par Mathieu Vidard décrypte l’actualité chaude liée à l’écologie. A écouter avec parcimonie si on se sent déjà submergé par les actualités anxiogènes qui inondent les médias… 

Bonus : enfin, un bon remède à la mélancolie reste… le rire bien sûr. La pépite "La préhistoire du futur” réalisé par Benjamin Abitan sur France Culture parle d’un monde absurde qui n’est pas si loin du nôtre avec un regard décalé. À défaut de donner des réponses ou de nous donner de l’espoir, il divertit et pose plein de questions. 


Combien tu pèses sur le climat ? En 10 minutes chrono, calcule l'empreinte carbone de ton mode de vie.